La mer qu’on voit danser

©Jean-Baptiste Premat

Je ne me lasserai jamais du bruit de la mer : ce murmure incessant qui semble vous chuchoter les plus belles histoires, le souffle du vent plus ou moins léger contre la peau qui peut glacer ou réchauffer en un rien de temps, le fracas des vagues qui semble vous gronder. La mer a une parole tantôt réconfortante tantôt menaçante…à vous d’en interpréter les signes.

PS : frayeur, Luna a du aller chez le veto (je triche, elle avait déjà la collerette en arrivant)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :