Parisot

Et voilà, arrivée pas vraiment par hasard mais presque à Parisot. Petit village de… aucune idée du nombre d’habitants mais pas bien nombreux, au fin fond du Tarn-et-Garonne.

Dire que je débarque chez une personne que j’ai rencontré en Australie il y a cinq ans, et allez savoir pourquoi, on a toujours gardé plus ou moins contact… Et on se retrouve là, 5 ans plus tard alors qu’il y a quelques années nous étions à 1 ou 2h de route et on ne s’est pas recroisé (meme si l’on devait). Le karma a vraiment insisté sur ce coup là, la 3ème fois c’était la bonne ! (ah oui parce que petite précision, de l’Australie on ne s’en souvient ni l’un ni l’autre).

Bref, me voici avec la bestiole, par un samedi après-midi ensoleillé, pensant passer 3 ou 4 jours et continuer mon chemin… (échec, je vous le dis de suite).

Alors? Parisot? Un havre de paix après toute cette route.

Charmant petit village qui compte quelques commerces dont un bar resto qui propose des brunchs sympas le dimanche matin et apparemment un karaoké très prisé le vendredi soir (le brunch c’était après que mon hôte m’ait ‘vendu’ des étoiles filantes – rien à dire sur ce coup là, j’en ai vu 6 dans la soirée).

Le paysage est valloné, la végétation se compose majoritairement de chênes verts, et pour la cigale, faut la trouver mais l’accent du sud des habitants la remplace sans soucis.

Ok, je suis sous le charme.

Le village possède un lac où l’on peut pêcher et se baigner, avec guinguette à proximité pour étancher sa soif.

Quelques jeudi du mois d’Aout, ils ont organisé un ‘marché local des producteurs’, c’est à dire une soirée avec les producteurs qui mettent à l’honneur leurs produits. Ambiance sympa. Il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. Il y a de la musique, des tables disposées un peu partout pour se poser et déguster et de petites guirlandes de lampions, un mec joue de la musique. Ambiance fête de village paisible au bord de l’eau.

Il me répète qu’ici il y a un micro climat… je vais finir par le croire. Le temps est doux, le soleil et la chaleur sont là. C’est vrai qu’à chaque fois que l’on s’éloigne, on perd quelques degrés,

Voilà, comme je vous l’écrivais plus haut, je pensais y passer 3 ou 4 jours, j’y suis restée 3 semaines et c’est le coeur lourd que j’ai du partir. La région est magnifique, à moins de 30 ou 40 km, il y de nombreuses choses à découvrir: des villages perchés, de vieux châteaux, des grottes, des rivières où se poser pour la journée, de bons restos… Entre la nature, l’histoire et le terroir, la région est riche!

Quel plaisir de se réveiller chaque matin avec cette vue sur le jardin et le village.

Parisot ( 82160)

La vue est splendide, au premier plan donc, le jardin avec la petite fontaine et ses petits poissons, au deuxième, le village avec le clocher de l’église. C’est paisible, reposant.

Petit tour dans le jardin. Le soleil est déjà bien présent et le petit vent tiède ne fait que réchauffer l’air ambiant. Il va faire chaud aujourd’hui.

L’herbe sèche craque sous les pieds. Par endroit, tout est grillé mais la rosée de la nuit lui apporte la fraicheur nécessaire pour subsister.

Cet été, le soleil n’aura épargné ni le potager ni les autres plantes. 

Malgré cette sécheresse, le jardin est beau. Je me promène au milieu des fruitiers puis me dirige vers le potager ; Courges, tomates, herbes aromatiques… Certes, les fruitiers tirent un peu la gueule, les feuilles des légumes regardent quasiment toutes vers le bas mais les fruits sont là. 

Le vent transporte les odeurs de tout ce qui pousse aux alentours. Ça sent le romarin, l’herbe sèche, le thym…  Ça sent le soleil, la nature.

Je vous écris ces quelques lignes depuis un hamac accroché entre deux cerisiers en écoutant de la Cumbia.

Si le bonheur devait se définir, ça serait tout simplement ça. Et les personnes rencontrées y sont aussi pour quelque chose 😉

Les journées s’enchainent et ne se ressemblent pas. Le temps file sans même que je ne m’en rende compte.

Après les étoiles filantes, un coucher de soleil sublime. Y’a pas à dire, il y en a un qui sait tenir ses promesses.

Et la je ne vous parle que de l’environnement, si je devais vous parler des personnes rencontrées je n’aurai pas fini… 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :